Barcelone, Biarritz, Bruxelles, Lyon, Lausanne et vous

| 9 oct, 2012 | Réponse

Qu’est- ce que ces villes ont-elles en commun ?

Tout d’abord, ces villes majeures connaissent le fléau du tag et du graffiti qui inonde les murs des bâtiments public, les monuments, les portes de garage, les couloirs du métro et autres lieux de transport en commun.

Ensuite, elles ont dû réfléchir et évaluer les solutions disponibles pour lutter efficacement contre ces nuisances et dégradations du patrimoine publique. Certaines d’entres-elles ont réquisistionné une démonstration comparative afin d’arrêter leur choix de système de nettoyage.

De même, au sein de ces villes il existe à la fois des chantiers nécessitant des travaux lourds tout comme un besoin d’effectuer des interventions rapides en centre-ville, dans les rues, parfois étroites et achalandées.

Finalement, toutes ces villes ont choisi de faire appel aux hydrogommeuses NettWork. Et vous ?

Mots-clés:

Catégorie: Anti-graffiti

Laissez un commentaire